Jus Mundi lève 8,5 millions d’euros pour imposer son IA dans le droit international

Jurisprudences, traités, chartes… La legaltech parisienne propose gratuitement une base de données de 43 000 documents centrés sur l’arbitrage international. Une mine d’or pour les avocats. Fondée en 2019 à Paris, la legaltech Jus Mundi annonce avoir conclu début septembre une seconde levée de fonds. A hauteur de 8,5 millions d’euros, l’opération est menée par C4 Ventures. L’ensemble des acteurs…